Tout savoir sur la crêpe bretonne (et la galette) !

Crêpes bretonnes

La crêpe est une grande tradition culinaire, en Bretagne. Qu’elle soit sucrée ou salée, les Bretons ne s’en lassent pas. Entre la Bretagne et la crêpe, c’est une grande histoire d’amour !

Crêpe ou galette en Bretagne ?

Sachez qu’il y a un vrai débat en Bretagne : faut-il dire crêpe ou galette ? Pour celles avec de la farine de froment, pas d’ambiguïtés, on parle de crêpe dans toute la Bretagne.

Cela se complique pour celles à la farine de sarrasin. Du côté de Quimper, on mange uniquement des crêpes, du début à la fin du repas.

Vers Rennes, on tient à sa galette et en particulier à la galette saucisse ! La galette se mange généralement avec une garniture salée, mais pas seulement. Vous pourrez en trouver avec de la confiture et du caramel au beurre salé.

Pas toujours facile de s’y retrouver entre la crêpe et la galette ! Le mieux est d’écouter, pour savoir quel terme employer !

Cuire sa pâte à crêpes avec délicatesse

Pour réussir une vraie crêpe bretonne, il faut maîtriser la délicate phase de la cuisson. Pour cela, il faut s’équiper comme il se doit ! En Bretagne, rien ne se fait sans une billig, une grande plaque en fonte circulaire, sans rebord. Sur cette plaque, préalablement graissée, versez une bonne louche de pâte sur le côté (pas au milieu). C’est à ce moment-là que tout devient plus technique !

Pour réaliser de belles crêpes, parfaitement rondes, fines et sans trous, l’autre outil indispensable, c’est le rozell. Un râteau en bois qui permet d’étaler la pâte à crêpes sur toute la surface de la plaque, de manière uniforme. Pour cela, tenez le rozell entre le pouce et l’index. Vous devez réussir à faire un mouvement circulaire, dans le sens des aiguilles d’une montre. Tout est dans la rotation du poignet ! Le résultat doit être régulier et constant. Ensuite, passez une spatule en dessous de la crêpe pour la décoller. Vous pouvez maintenant la retourner pour faire cuire l’autre côté.

Notez aussi, pour les galettes et les crêpes salées, l’épaisseur varie selon la géographie. À l’ouest de la Bretagne, elles sont fines. À l’est, on les aime plus épaisses !

Tout savoir sur la crêpe bretonne (et la galette) !