L’histoire de la Chandeleur, une tradition ancienne

Chandeleur

Chaque année, le 2 février, 40 jours exactement après Noël, on fête la Chandeleur !

Un rendez-vous incontournable et une occasion de se retrouver en famille ou entre amis, autour d’une grande pile de crêpes. Mais connaissez-vous son origine ?

Des chandelles à la Chandeleur

Le mot Chandeleur vient de l’expression latine « festa caldelarum », comprenez « la Fête des chandelles ». C’est une fête païenne qui célébrait le retour de la lumière : les jours qui rallongent et la reprise du travail de la terre. Dans les croyances populaires, la rondeur des crêpes représentait le soleil.

La Chandeleur célèbre une fête religieuse chrétienne. À cette époque, de grandes processions étaient organisées, à la lumière de chandelles. Les croyants devaient être capables de rapporter chez eux leur cierge allumé. Si la mèche s’éteignait, ils risquaient de s’attirer le mauvais œil.

La crêpe, un goût de prospérité

D’après la tradition, il faut lancer la première crêpe, la poêle dans la main droite, en tenant un Louis d’or dans la main gauche. Si la crêpe retombe dans la poêle, c’est la prospérité assurée ! Une pièce de monnaie fera l’affaire, évidemment. Dans la même veine, faire sauter la première crêpe au sommet d’une armoire, assurerait une année fortunée et une maison protégée !

Ce 2 février, si vous ratez votre lancer de crêpe, vous pourrez toujours expliquer que c’était fait exprès !

La Chandeleur est une fête traditionnelle et familiale, célébrez-la avec des produits de qualité : la farine fluide FRANCINE, les œufs LUSTUCRU, le lait LACTEL et le sucre BÉGHIN SAY. Et comme en Bretagne, n’oubliez pas la bolée de cidre LOÏC RAISON !

L’histoire de la Chandeleur, une tradition ancienne